Projets 

Durant la période 1998-2019, 30 projets ont vu le jour dont 22 européens. À elle seule, l’année 2019 a vu le développement et le suivi de 11 projets.

La démarche « projet » de la fédération nous a permis de renforcer l’offre de services de nos membres, expérimenter avec eux, obtenir et valoriser des ressources financières, développer un DNA européen et construire un fonds de commerce « ACFI », apprendre à travailler dans d’autres environnements, contribuer à la création d’un réseau européen — le CEC (Comité Européen de Coordination) — contribuer à la construction d’une Europe des citoyens.

Pour l’année 2020, un nouveau défi s’offre à l’équipe : une approche transversale pour les secteurs UNESSA avec, notamment, la réflexion sur le développement d’un dispositif mobilité UNESSA, le développement du partenariat européen et la contribution aux politiques européennes.

Cap’Inclusion

(2016 - 2020)

Le projet Cap’Inclusion est une initiative d'insertion socio-professionnelle à destination des personnes en situation de handicap léger. Cap'Inclusion leur propose un appui tangible pour intégrer le marché du travail en les accompagnant durant tout le processus de recherche : évaluation des compétences, analyse des attentes, adéquation au marché de l'emploi, acquisition de compétences au travers de stages ou de formations en entreprise, suivi en entreprise. Ensemble, contribuons à faire évoluer les mentalités !
Un projet UNESSA soutenu par le Service PHARE. 
Eu.Cap

(2019 - 2022)

Le projet EU.CAP s’attache à une amélioration de l’égalité des chances en visant à l’amélioration de l’employabilité et à la participation active à la Société des personnes atteintes d’un handicap léger dans le secteur économique classique. Au terme du projet, un référentiel de formation et de compétences sera mis librement à disposition des professionnels de l’insertion et du handicap. Une série d’actions politiques seront menées afin de sensibiliser les États et la société civile à la problématique de l’emploi pour les personnes handicapées.
Un projet UNESSA soutenu par Erasmus +
EUR&QUA

(2016 - 2020)

EUR&QUA est un projet de développement d’un espace transfrontalier de protection internationale de l’enfance. À terme, un master en droit de l’enfance axé sur l’aspect transfrontalier sera créé. FISSAAJ/UNESSA en collaboration avec d’autres partenaires (pour la Belgique, l’Université de Liège et la Haute École Namur Liège Luxembourg) participe, depuis 2018, à une étude sur la question de l’enfance en situation transfrontalière. Par situation transfrontalière, nous considérons tous les cas d’enfants ou de jeunes dont le parcours est caractérisé par un passage de frontière et pris en charge (ou en demande) par n’importe quelle association, qu’il s’agisse d’hébergement, d’aide, de protection ou autres.
Projet porté par Henallux, UNESSA partenaire

PSPA

(2020 - )

PSPA – projet de soins personnalisé et anticipé
Partage Serein Pour l’Avenir pour les personnes en FAIM de vie !
Ce projet, soutenu par la Fondation Roi Baudouin, propose d’accompagner les Maisons de Repos et Maisons de Repos et de Soins dans la découverte et la promotion du PSPA (Projet de soins personnalisé et anticipé) afin de leur permettre de mieux appréhender la « faim » et la « fin » de vie de leurs résidents. Le PSPA est un « processus par lequel une personne, en concertation avec ses proches et ses soignants, formule à l’avance des objectifs et des choix relatifs à la manière dont elle souhaite que l’on prenne soin d’elle si elle n’était plus en mesure de les assumer elle-même. Ce processus peut aboutir sur les directives anticipées » (Définition de Pallium).
Le PSPA est un document conséquent dont il est parfois difficile de tenir compte dans les situations d’urgence. C’est la raison pour laquelle, UNESSA poursuit un second objectif : celui d’œuvrer à la transmission des souhaits des personnes lors d’un changement d’institution ou d’une prise en charge en urgence. Pour ce-faire, un groupe de travail restreint et multisectoriel a élaboré un PAVS (projet anticipé de vie et de soins) résumé qui reprend l’essence du PSPA et les informations essentielles du projet thérapeutique en une page recto-verso. Cette feuille se veut être un outil de transmission des informations d’une institution à l’autre, d’un centre de soin à l’autre. En toutes circonstances, et au cas où le résident se trouve dans l’incapacité de s’exprimer, cet outil permet au personnel soignant d’assurer un suivi, entre autres, respectueux de ses convictions.
À long terme, nous souhaitons que la philosophie du PSPA (ouverture au sens de l'existence dans une relation interhumaine ; dialogues) imprègne peu à peu tous nos établissements. De la sorte, nous pensons favoriser une amélioration de la relation soignant-soigné, éviter des situations difficiles en fin de vie, aider tout-un-chacun à penser et à s’exprimer sur son parcours de vie, réduire la souffrance émotionnelle des proches et des soignants face à des situations inextricables, inscrire les directives anticipées dans un récit de vie. In fine, il s’agit de promouvoir l'« autonomie-en-relation », c'est-à-dire une sorte d’empowerment pour le patient, la famille mais aussi les proches.

SmartX

( - )

UNESSA participe au projet "BODEE smarThread between babies and parents" soumis par la PME innovante italienne Comftech srl dans le cadre du programme SMARTX.
L'objectif du projet est de poursuivre le développement d'une technologie innovante basée sur le textile, qui devrait répondre à la demande clinique croissante d'identification précoce des troubles arythmogènes potentiellement mortels, tout en rendant le suivi des paramètres vitaux des nouveau-nés aussi peu invasif que possible.
En décidant d'être partenaire du projet, UNESSA vise à la fois à renforcer le positionnement de premier plan de ses membres dans le secteur de la santé néonatale en ce qui concerne l'innovation et à promouvoir la R&D dans le système de santé.

Social&Nature

(2019 - 2021)

Social&Nature est un projet développé par 6 partenaires dans 4 pays européens différents (Belgique, France, Grèce, Italie), financé par Erasmus+ dans le cadre des Partenariats Stratégiques pour l’éducation et la formation. Son objectif, au travers de la formation de médiateurs et de travailleurs sociaux, est la prévention et l’atténuation des catastrophes environnementales dues au changement climatique, qui ont un impact significatif sur les groupes déjà socialement, économiquement et culturellement vulnérables.
UNESSA partenaire

Y-civic.EU

(2020 - 2021)

Ce projet est fondé sur une exigence éthique : réinjecter dans le débat citoyen la notion d’engagement autour du bien commun et des valeurs prônées par la Charte européenne des droits fondamentaux. Malgré la remise en cause de ces valeurs par certains, l’envie d’engagement est évidente, notamment chez les jeunes. La citoyenneté et le civisme s’imposent comme une valeur cardinale du vivre-ensemble, l’affirmation qu’il s’agit d’une composante fondamentale du lien social. "Citoyenneté et jeunesse" est donc le thème principal du projet. Cinq séminaires transnationaux seront organisés autour de ce thème et sur base de grandes questions sociétales qui s'y rapportent : la promotion des Droits, la compréhension des enjeux démocratiques, l’implication citoyenne et l'organisation de la société civile, le climat et l’environnement, les réseaux sociaux etc.
 
L'objectif d'Y-CIVIC.EU est de favoriser l'apprentissage d'une citoyenneté active auprès des jeunes qui ne sont pas toujours insérés dans les structures traditionnelles d'enseignement et dans les systèmes éducatifs institutionnels. Il convient dès lors :
  • de soutenir les jeunes issus des zones moins favorisées et en risque de relégation sociale dans leur engagement au service du bien commun.
  • d’encourager l’émergence d’une nouvelle génération de leaders citoyens autour de l'intérêt général.
 
Y-CIVIC.EU vise à transférer des expériences, des dynamiques territoriales, des pratiques de formation et des compétences vers d’autres territoires. Il vise à populariser les outils institutionnels que l'Europe met à disposition du jeune citoyen pour s'exprimer : le dialogue civil, l'initiative citoyenne, la pétition, ... Comment les utiliser à bon escient ? Comment interpeller efficacement les institutions ?
A moyen terme, le projet vise à l'élaboration d'une école inclusive de la citoyenneté sans frontières.